La France en matière de recyclage : le mauvais élève ?

Non, la France n'est pas dernière du classement en termes de recyclage, mais figure tout de même au milieu du tableau européen. Pour une puissance mondiale, la population en attendait peut-être un peu plus au fil des ans, surtout au vu de l'engouement des citoyens des autres pays de l'Union européenne. En effet, on dénombre 32,5% de taux de recyclage en Europe, mais seulement 24,2% en France. Le recyclage en France suit donc la réglementation européenne, ou encore la charte de l'environnement datant de 2005. Les ONG et la demande sociale poussent toujours plus loin la volonté d'un recyclage encadré et bénéfique pour tous les Etats européens.


 Les Français sont tout de même de plus en plus nombreux à faire attention aux matières de leurs déchets, afin de les placer dans les bonnes poubelles, par exemple. Le développement durable s'impose aujourd'hui comme étant l'idée que les sociétés de tous les pays doivent vivre et répondre à leurs besoins sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. En somme, chaque génération garde à l'esprit que la suivante peut bénéficier des ressources sans dommage et surtout, sans détériorer davantage la Terre de leurs parents.
Pour ce faire, il devient évident qu'en plus des nouvelles inventions du quotidien pour limiter la pollution et les émissions de gaz à effet de serre (radiateurs économiques, ampoules basse consommation), les Hommes doivent se tourner vers le recyclage. Pour parler du cas de la France, les poubelles de couleur dans les rues rappellent bien le concept écologique de ce phénomène actuel, afin de toujours pouvoir être guidé dans le développement durable. En effet, les cartons, par exemple, ou encore les bouteilles en verres, vont devenir de nouveaux produits, revendus sur le marché. Ainsi, les fabriquants utilisent beaucoup moins de matières polluantes, réutilisent d'anciens emballages reconditionnés, et surtout limitent drastiquement la pollution terrestre.


 À petite échelle, chaque Français peut débuter le recylage pour faire un geste envers la planète. On dénombre plusieurs exemples pour commencer à prendre soin de la Terre, même à un niveau familial seulement. Utiliser l'eau de pluie pour son jardin devient une vraie référence pour les propriétaires d'une maison individuelle, puisqu'ils économisent des sommes non négligeables sur leurs factures annuelles. En plus de cette méthode, chaque habitant a la possibilité de se tourner vers le compostage. Il s'agit d'un bac de jardin où l'on entrepose des restes de son repas. En d'autres termes, le citoyen transforme ses déchets dits verts en un produit comparable au terreau : le compost. Les déchets se font dévorer par des micro organismes. Par la suite, ce fertilisant permet de nourrir les plantes d'une manière plus écologique et moins nocive pour l'environnement et surtout pour le sol de son jardin. À bas les engrais toxiques ! Bonjour au fait maison !


 Enfin, en dehors de la possession d'un jardin,



chacun peut s'habituer au recyclage, même en ville. Actuellement, en France, le retour des consignes plaît aux jeunes comme aux anciens. Il s'agit de donner une somme modique contre une bouteille ou un verre dans un bar ou un événément, et de ramener cet objet souvent en verre ou en plastique auprès de l'institution en question. Par la suite, le client récupère la somme d'argent donnée en échange de cet ustensile. Cela permet de ne plus utiliser d'instruments jetables et surtout, de réutiliser chaque verre ou chaque bouteille après lavage. Avec la pandémie du Covid 19, ce phénomène est momentanément suspendu, en raison de la fermeture des enseignes utilisant ce mode de recyclage. En revanche, les citoyens ont toujours la possibilité de mettre leurs bouteilles en plastique dans des grands bacs devant les centres commerciaux. En échange de ce geste, le magasin leur distribue un peu d'argent, en fonction du nombre de bouteilles acceptées. Avec cet argent, une personne peut acheter une baguette de pain, par exemple. Ces petites contreparties permettent d'attirer plus de monde et de les rendre responsables écologiquement parlant.


 En conclusion, le développement durable s'impose de plus en plus dans le modèle français. Malgré tout, nombreux restent les citoyens ne s'inquiétant pas de la pollution ou encore du réchauffement climatique. Il devient plus que primordial que l'Etat développe une économie écologique et des normes plus strictes en matière de recyclage, afin d'éviter une dégradation supplémentaire sur le territoire français.

Vocabulaire :

engouement : état d'enthousiasme

reconditionné : de seconde main, remis en état d'utilisation malgré un premier usage

entrepose : synonyme du verbe mettre, poser

contrepartie : un échange gratifiant après une action

Vous avez pris plaisir à découvrir cet article ? Partagez-la sur vos réseaux sociaux. Merci à vous !


Cours disponibles