La médecine génétique

En bref

Ces cents dernières années, l’être humain a réalisé des avancées considérables dans le domaine de la médecine. L’évolution des infrastructures hospitalières, les vaccins, ou encore les antibiotiques démontrent à quel point ce progrès est significatif.

Appuyés par la technologie et la science, les chercheurs en médecine vont chaque jour un peu plus loin dans l’étude du corps humain. Ils ont tellement poussé leurs recherches qu’ils sont capables d’identifier les maladies en étudiant l’intérieur des cellules. On est presque compétent pour savoir si une personne va développer un cancer avant même qu’il l’ai contracté !

Certes, ce type d’aptitude présente des aspects positifs, mais il comporte également des dérives. Si l’on est capable d’intervenir sur le code génétique pour guérir une maladie avant qu’elle n’apparaisse, on sera aussi capable de déterminer le caractère physique de notre bébé. Qu’adviendrait-il de la société si l’on était en mesure de définir toutes les caractéristiques de nos enfants ? Au delà de nos capacités scientifiques, cette question soulève un problème philosophique que je vous propose de découvrir dans cette fiche.

Les gènes

La médecine génétique va au coeur de ce qui constitue le corps humain : les gènes. Ils déterminent la couleur des yeux, la couleur de la peau, la forme de notre visage, de nos mains, notre capacité à résister à l’effort physique et bien d’autres particularités physiques.

Les scientifiques sont capables d’identifier une grande partie de ces gènes au sein d’un ensemble qu’on appelle le code génétique. Ce dernier se défini comme un plan présent dans chacune des cellules de notre corps. Selon le code génétique, les cellules de la peau se colorent de brun ou blanchissent. Selon le code génétique, les cellules composants les yeux se colorent de bleu ou de marron par exemple. Selon notre code génétique, les cellules des os vont s’étendre facilement ou au contraire rester groupées. Ceci déterminera notre taille.

Les gènes et le cancer

Les maladies telles que le cancer sont parfois dues à une modification du code génétique. Prenons un exemple. Si on fume, nos poumons sont agressés par la fumée de cigarette. Cet élément nocif présent en trop grande quantité et trop longtemps dans les cellules des poumons peut altérer le code génétique de certaines cellules. On peut dire que le tabac modifie le plan de fabrication des nouvelles cellules. Les nouvelles cellules n’assurent plus leur rôle. C’est le début d’un cancer.

Que fait la médecine ?

Aujourd’hui, on commence à travailler sur le code génétique et on est capables d’en modifier certains éléments. Ainsi, un cancer peut se guérir en rétablissant le code génétique initial. On prélève des cellules de votre corps, on identifie ce qui ne va pas dans le code génétique et on corrige.

En allant plus loin, on peut corriger certaines erreurs du code génétique, mais on pourrait aussi améliorer certaines de vos facultés. Vous voulez avoir des muscles comme ceux d’Arnold Schwarzenegger ? Il suffit de modifier quelques gènes. Vous voulez avoir les yeux d’Alain Delon ? On modifie les gènes. Vous voulez que votre fille soit aussi belle qu’Audrey Hepburn ? On modifie. Vous voulez une fille au lieu d’un garçon ? On modifie !

Un problème pour les générations futures

Sentez-vous ici le problème d’éthique que cela soulève ? En dehors de toute considération religieuse, le choix des qualités physiques de notre bébé est un choix individuel et égoïste. Cet enfant est blond, non parce que ses parents sont blonds, mais parce que ses parents le voulaient blond ! Imaginez que les parents souhaitent un enfant au cheveux verts et aux yeux violets ? C’est sûr, il pourra rentrer dans n’importe quelle discothèque, mais qu’en sera t-il de sa vie quotidienne ? de sa relation avec les autres au travail ? pourra t-il accéder à un travail comme les autres ? autant de questions que la plupart des parents ne se poseront pas.

Mon avis

Au delà du fait de soigner des gens, la médecine génétique a la faculté de modifier la face du monde. Philosophiquement, on peut se demander si l’Homme peut légitimement disposer de ce pouvoir. Le sujet de débat est vaste. Pour ma part, je considère que la force de l’humanité réside dans sa diversité de profils. Si l’on permet aux parents de choisir la génétique de leurs enfants, on ouvre la voie à l’obtention d’une société uniforme et un risque de faiblesse. Imaginons qu’on ai des enfants ayant tous un code génétique similaire, on peut facilement imaginer qu’un virus qui s’adapte à ce code génétique n’aura aucun mal à se développer au sein de cette société et ne sera jamais bloqué par des personnes qui présenteraient des différences de code génétique… On assisterait à un désastre. En ce sens, la médecine génétique doit être rigoureusement encadrée pour ne pas perdre la diversité qui fait notre force aujourd’hui.

Quel est ton avis sur la question de la médecine génétique ? Notamment, je n’ai pas développé l’aspect religieux de cette question, mais on pourrait aussi l’aborder.



Vous avez pris plaisir à découvrir cet article ? Partagez-la sur vos réseaux sociaux. Merci à vous !


Cours disponibles