La Chine : entre puissance et critique
La Chine : entre puissance et critique

La Chine : entre puissance et critique


La Chine a mis de nombreuses années à s’ouvrir au reste du monde, tant au niveau politique qu’au niveau économique. Restée une puissance émergente pendant longtemps, elle réussit maintenant à s’imposer dans la région d’Asie du Sud. Face à ses concurrents directs comme l’Inde, puissance régionale, et les États-Unis, première puissance mondiale, la Chine ne s’inquiète plus de son avenir. Elle grimpe les marches du podium petit à petit. Selon certains experts, elle pourrait même devenir la puissance n°1 mondiale après la pandémie du Covid-19. Elle reste néanmoins fragilisée au niveau de sa politique internet et de ses méthodes de production à l’international. Explications.


Du côté de la Chine

Depuis 1980, le Produit Intérieur Brut de cette ancienne puissance émergente ne cesse de bondir. Au niveau économique et commercial, ce pays devient une référence. Avec la création de la plateforme de e-vente Aliexpress, nul doute que la Chine l’emporte sur Amazon ou encore sur Cdiscount. Des prix bas toute l’année pour une main d’œuvre bon marché, l’Empire du Milieu ne cesse de s’imposer sur le marché international, au grand détriment des entreprises nationales eurpéennes qui voient leur chiffre d’affaire baisser au fur et à mesure. Actuellement, les clients veulent des affaires à prix concurrentiels, sans se soucier de l’impact sur les magasins locaux. Ainsi, la Chine ne cesse de s’améliorer pour progresser encore plus sur la scène internationale.

Au sein même de cet État, la politique montre un régime unique et bien différent d’un point de vue international. En effet, la Chine n’autorise qu’un seul parti politique : le PCC (Parti Communiste Chinois). Si le pays semble briller au niveau de la politique extérieure, la politique intérieure démontre quelques fragilités. D’une part, les émissions de gaz à effet de serre au sein du territoire chinois explosent depuis de nombreuses années. Nul doute que l’air de la Chine est un des plus pollués du monde. Cela s’explique en réalité par le nombre d’industries implantées dans le pays, avec un fort développement de la consommation d’énergie.

En revanche, une chose demeure certaine. Concernant la pandémie du coronavirus, la fermeté du Gouvernement chinois a certainement aidé le pays à limiter rapidement la propagation désastreuse de ce virus. En effet, les autorités étatiques ont pris des mesures strictes de confinement, afin de stopper au mieux le nombre de malades dans les hôpitaux. Cette rigueur a certainement servi la cause des citoyens chinois qui ont pu, par la suite, reprendre une vie normale, contrairement à de nombreux pays européens beaucoup plus souples dont la Suède fait figure de proue.


Hong Kong : les manifestations contre la loi pour la sécurité nationale

Concernant la politique sécuritaire du pays sur Hong Kong, elle soulève de vives questions au niveau des citoyens qui n’hésitent plus à manifester dans les rues. La nouvelle loi pour la sécurité nationale demeure un excellent exemple de ce qu’il se passe actuellement sur ce territoire. Ce texte législatif, incorporé dans la Loi fondamentale, fait craindre une censure de la liberté d’expression et de la presse envers les habitants hongkongais. Après de multiples descentes dans les rues pour montrer leur désaccord contre cette loi, la police a dû interpeller plusieurs manifestants, notamment le très célèbre Joshua Wong.


L’impact chinois dans le reste du monde

Depuis plusieurs années, la Chine progresse de jour en jour. Spécialiste de l’exportation de vêtements ou d’objets connectés, elle réalise un chiffre d’affaire conséquent en matière de vente. Elle a réussi à s’imposer sur le marché international. Au delà de l’aspect commercial, au niveau de sa région, la Chine bénéficie tout de même une place importante dans l’Organisation de Coopération de Shanghai. Les États rejoignant cette organisation participent avec l’État chinois et la Russie à un nouveau modèle économique, sécuritaire mais aussi militaire. Il ne s’agit pas d’une OTAN bis, mais l’OCS prend une place de plus en plus conséquente dans le monde.

Concernant les relations internationales, la Chine mise tout sur les rapports sino-africains. De ce fait, l’Empire du Milieu n’hésite pas à envoyer des travailleurs chinois en Afrique. Pourtant applaudi pendant plus de vingt ans, la Chine donne une image de plus en plus embarrassante dans cette zone géographique. Entre immigration clandestine, remplacement des travailleurs locaux par de la main d’œuvre chinoise ou encore mafias organisées, la crédibilité du pays semble fragilisée.



Enfin, en ce qui concerne sa politique sur la scène internationale, la Chine peine à convaincre les acteurs du monde. En effet, après le scandale des camps pour Ouïghours, l’État chinois ne cesse de se faire descendre par la critique. Récemment, le footballeur Antoine Griezmann a rompu son contrat avec Huawei, une entreprise de téléphonie de cette nouvelle puissance mondiale. La raison de la rupture unilatérale de ce professionnel du ballon rond éclaircit les circonstances de son départ précipité. La marque de smartphone participerait depuis quelques temps à la mise en place d’un logiciel de reconnaissance faciale pour alerter sur la présence d’un Ouïghour.


Et la suite ?

La Chine dispose sans doute de la puissance manufacturière la plus importante au monde. Cette capacité unique lui a permis d’atteindre le sommet des grandes nations. Sa progression ne s’est pas faite en douceur et on peut dire que la plupart des Chinois ont suivi le mouvement général avec la volonté de participer à la réussite du pays ou parfois sous la contrainte.
Cependant, face à la pression de l’opinion internationale, face à la pression des clients occidentaux, face à la pression de son concurrent émergeant, l’Inde, la chine tentera t-elle de conforter son image bienveillante en ouvrant la voie à une progression de ses orientations politiques ? Ou au contraire, se repliera t-elle sur ce qu’elle sait le mieux faire sans changer ses habitudes et en tentant d’imposer son modèle social tel que les Américains l’ont fait à travers le monde depuis les année 70 ?
Il sera intéressant de voir comment le successeur de Donald Trump va envisager la relation diplomatique entre Pékin et Washington. On pourra notamment s’intéresser à leur manière de traiter les problèmes mondiaux tels que le réchauffement climatique…


Vocabulaire

Puissance émergente : une puissance qui émerge, qui devient forte petit à petit
Produit Intérieur Brut : le PIB, un outil permettant de quantifier la valeur totale de la « production de richesse » à l’année par les agents économiques situés dans le pays en question.
Référence : un spécialiste, un modèle dans un domaine.
Au détriment de : en défaveur, contre
Exploser : augmenter de façon très rapide
Législatif : Un texte ou un élément qui a une valeur de loi
Rapports sino-africains : des relations chinoises-africaines
Immigration clandestine : arrivée dans un part d’une manière illégale
Crédibilité : la fiabilité, la confiance
Logiciel : ensemble de programmes pour faire fonctionner un système informatique

...

Pour accéder à la suite de l'analyse et au vocabulaire, il suffit de t'inscrire gratuitement.



Cours disponibles